stéarique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien στέαρ, stéar (« lard, graisse ») avec le suffixe -ique.

Adjectif [modifier le wikicode]

stéarique masculin et féminin identiques

  1. (Chimie) Qualifie un acide qui est le produit de la saponification des corps gras.
    • Art. 23. — Il est établi sur l’acide stéarique, et autres matières à l'état de bougies ou de cierges, un droit de consommation intérieure, fixé en principal à 25 fr. les 100 kilogrammes. — (Séance du 30 décembre 1873, Annales de l'Assemblée nationale: Compte-rendu in extenso des séances, tome 28, Paris : Journal Officiel, 1874, p. 666)
    • Les corps gras sont des éthers composés ou glycérides tertiaires formés par la glycérine et divers acides gras à teneur élevée en carbone. Les glycérides les plus répandus sont ceux des acides stéarique, palmitique et oléique. — (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, p. 3)
    • Fines herbes psychotropiques, notamment silène, spergule et saponaire, concoctées avec ester stéarique de glycérine et jus de coquelicot ranci. Recette infaillible pour susciter hallucinations catachrétiques. — (Gabriel Relizan, Les Mouettes volent plus haut que les Hommes, chez l'auteur (Lulu.com), 2011, p. 192)
  2. (Injurieux) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]