sténographe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir sténo- et -graphe

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sténographe sténographes
\ste.nɔ.ɡʁaf\
Monument, à la mémoire des sténographes, du Moulin de Laffaux

sténographe \ste.nɔ.ɡʁaf\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui sait et pratique la sténographie.
    • La sténographie, ne représentant que les sons et le silence qui les sépare, n'admet ni orthographe ni ponctuation dans son écriture; mais le sténographe rétablit l'une et l'autre dans ses transcriptions. — (Charles Petitpoisson, La sténographie; ou, L'art d'écrire aussi vite que l'on parle, Strasbourg : Levrault, 1840, p.9)
    • logia : terme grec signifiant « paroles ». Les grécistes s’imaginent que les apôtres, et à leur suite les évangélistes, étaient des journalistes et des sténographes ayant recueilli les logia d’un Jésus historique. — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 258)
    • Faye observe la sténographe, qui de toute évidence ne réussit à ne pas s'effondrer que par un énorme effort de volonté. — (David Foster Wallace, Petits animaux inexpressifs, Au Diable Vauvert, 2014)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sténographe sténographes
\ste.nɔ.ɡʁaf\

sténographe \ste.nɔ.ɡʁaf\ masculin

  1. (Entomologie) Ips sexdentatus, un insecte ravageur des régions tempérées, de l'ordre des coléoptères et de la sous-famille des Scolytinae.
    • Le Tarn et l’Aveyron, l’Aude, l’Hérault, le Lot-et-Garonne, les Landes, le massif pyrénéen connaissent une autre forme de fléau qui frappe les résineux rongés par différentes espèces d’insectes dits sous-corticaux. Le typographe qui creuse d’impressionnantes galeries dans le tronc des épicéas, la[sic : le] sténographe qui tuent à petit feu pins maritimes, l’acuminé qui saccage les pins sylvestres, les scolytes qui détruisent les pins Douglas de l’Aveyron, les scolytes qui s’en prennent aux mélèzes des Pyrénées… et bien sûr les chenilles processionnaires. — (La Dépêche, 14 octobre 2007)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]