starfallah

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 2017) De l'arabe أستغفر الله, ʾastaḡfirullāh. Référence nécessaire

Locution-phrase [modifier le wikicode]

starfallah \staʁ.fal.la\

  1. Que Dieu me pardonne.
    • Starfallah ! Je m'en vais ! lâcha Aleyna. Qu'est-ce que c'est que ces malades ? Il est hors de question que je me déshabille devant tout le monde. — (Denis Labbé, Omnia: Le sang des sorcières, Editions du Chat Noir, 2017, chap. 21)
    • Nestor, starfallah, ce que tu m'auras fait faire, sérieux. M'amener chez les keufs... — (Jérôme Leroy, Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma : Terminus Nord, French Pulp éditions, 2018)
    • Il adhère donc à la théorie « Gaïa », espèce de concept new age, qui voudrait que la terre soit un organisme vivant à part entière englobant toutes les espèces et toute la matière. Son discours fait d'ailleurs penser aux fondamentalistes religieux, il suffit de remplacer Allah par Gaïa, le "Starfallah" par, « que Gaïa me pardonne » et autre "Allah Akbar" par « Gaïa notre terre mère ». — (Patrick Berland, « Drôle de coco-pelli », dans Pourquoi croire quand on peut savoir, partie 2 : Astrologie, Homéopathie, Anti-vaccins, Rudolf Steiner, Pseudo médecines… Ma vie chez les ésotériques, Éditions Librinova, 2019)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]