stinken

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen haut-allemand stinken, du vieux haut allemand stinkan, stincan, du proto-germanique *stinkwaną. Cognat avec le néerlandais stinken, l’anglais stink.

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich stinke
2e du sing. du stinkst
3e du sing. er stinkt
Prétérit 1re du sing. ich stank
Subjonctif II 1re du sing. ich stänke
Impératif 2e du sing. stinke
stink
2e du plur. stinkt
Participe passé gestunken
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

stinken \ˈʃtɪŋ.kən\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Puer.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Digitales Wörterbuch der deutschen Sprache : stinken
  • Duden : stinken

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen néerlandais stinken, du vieux néerlandais stincan, du proto-germanique *stinkwaną. Cognat de l’allemand stinken et à l’anglais stink de même sens.

Verbe [modifier le wikicode]

Présent Prétérit
ik stink stonk
jij stinkt
hij, zij, het stinkt
wij stinken stonken
jullie stinken
zij stinken
u stinkt stonk
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben stinkend gestonken

stinken \ˈstɪŋ.kə(n)\ intransitif

  1. Puer, sentir mauvais.
    • Ga je eerst wassen, je stinkt!
      Va d’abord te laver, tu pues !
    • Het gas stinkt naar verrotte eieren.
      Le gaz sent les œufs pourris.
  2. (Figuré) Puer, être louche.
    • Deze zaak stinkt.
      Cette affaire pue.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]