stipendié

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : stipendie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe stipendier dont c’est le participe passé.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin stipendié
\sti.pɑ̃.dje\

stipendiés
\sti.pɑ̃.dje\
Féminin stipendiée
\sti.pɑ̃.dje\
stipendiées
\sti.pɑ̃.dje\

stipendié

  1. (Péjoratif) Qui reçoit une solde pour agir.
    • Gouvernant ceux qui sont censés gouverner, régentant l'opinion par leur presse stipendiée, les capitaines d'industrie, les profiteurs, les bourgeois qu'ils se sont associés, tous ceux qui marchent dans leur sillage, loups ou chacals qui reviennent des champs de bataille les crocs humides de sang, sont les maîtres de l'Europe. — (Joseph Caillaux; Où va la France? Où va l'Europe?, 1922)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
stipendié stipendiés
\sti.pɑ̃.dje\

stipendié \sti.pɑ̃.dje\ masculin (équivalent féminin : stipendiée)

  1. Celui qui est à la solde et agit pour le compte d'un autre ou d'une organisation.
    • Et, avec un rire hideux, ces deux stipendiés de la mort posèrent leur sac dans l'angle, près de l'ancien autel à ma gauche devant moi. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Formules creuses! narguent les rétrogrades et leurs stipendiés. — (Joseph Caillaux; Où va la France? Où va l'Europe? ,1922)

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe stipendier
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
stipendié

stipendié \sti.pɑ̃.dje\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe stipendier.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]