stridulation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Du latin stridulus. avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
stridulation stridulations
\stʁi.dy.la.sjɔ̃\

stridulation \stʁi.dy.la.sjɔ̃\ féminin

Stridulation (1) d’un orthoptère.
Stridulation (1) d’une fourmi tropicale.
  1. (Entomologie) Son modulé et aigu, émis par certains insectes tels que la cigale, le grillon, la sauterelle, le criquet… principalement en période de reproduction. La stridulation peut être obtenue par frottement d’un organe sur un autre ou par vibration d’un organe seul.
    • Il était bien difficile, en effet, de ne pas remarquer ces insectes, car ce sont, sans contredit, les plus bruyans qui existent; dans les pays chauds, où les Cigales habitent, l'espèce de stridulation qu’elles font entendre est quelquefois tellement forte et multipliée qu'elle rompt la tête ; en général leur chant, s'il on peut l'appeler ainsi, commence par quelques notes bien distinctes, détachées, ensuite vient une stridulation, qui diminue peu à peu d'intensité, et qui recommence presque aussitôt ; toutes n'ont cependant pas la même musique […] — (Nouveau dictionnaire classique d'histoire naturelle, 1844, p.371)
    • Il est certain que la stridulation telle que la pratique le Grillon champêtre, par exemple, du matin au soir et du soir au matin, presque sans arrêt, est une manifestation qui semble échapper à tout contrôle.— (Encyclopédie entomologique, 1938, p.301)
    • À part quelques autres descriptions sporadiques, l’organe de stridulation des fourmis n'a plus retenu l'attention des chercheurs jusqu’à la deuxième moitié de ce siècle.— (Bulletin de la Société vaudoise des sciences naturelles, Volume 77, Numéro 4, 1985, p.378)
    • La nature, dans sa complexité, a mis au point un nombre considérable de signaux, d’avertissements, de déclencheurs de réactions en chaîne, de régulateurs de surpopulations, d’assistances et de prédations qui « jardinent » le territoire sans aucune intervention humaine. Cette débauche d’énergie s’opère en réalité dans une économie d’échange, au rythme d’une musique naturelle que chacun peut entendre : le cri d’un oiseau, la stridulation d’un orthoptère, le vent dans un feuillage portant l’information masquée d’un prédateur ou d’un ami, la distance entre les frondaisons laissant voir le ciel.— (Jardins, paysage et génie naturel, Leçon inaugurale prononcée le jeudi 1er décembre 2011)
    • Ce criquet chanteur émet une forte stridulation qui atteint un niveau élevé lorsque les populations sont abondantes.— (Romain Garrouste, Les insectes à la loupe: Un guide de terrain pour découvrir la nature, 2012, p.85)
    • La sylve tropicale qui semble impénétrable résonne de mille cris, stridulations d'insectes ou fracas de cascade quand une puissante averse tropicale fond sur le paysage.— (Gilles Clément, GUYANE. Des chercheurs funambules au-dessus de la canopée, Science & Avenir, 30 septembre 2014)
  2. (Médecine) Sifflement strident durant la respiration.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

stridulation \Prononciation ?\

  1. (Entomologie) Stridulation.