struggleforlifeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1888) De l'anglais struggle for life (lutte pour la vie), venu par le darwinisme, avec le suffixe -eur.
Les Cahiers Octave Mirbeau, éd. Société Octave Mirbeau, 2007, vol.14, p.64, en note de bas de page indiquent:
  • Le terme « struggleforlifeur » fut utilisé par Alphonse Daudet dans le roman L'Immortel (1888), puis adopté par Paul Bourget dans la Préface du Disciple de 1889. D'un usage éphémère, le terme mérita un article dans le Supplément de 1890 de Grand Dictionnaire universel du dix-neuvième siècle de Larousse, dans lequel le « struggleforlifeur » est défini comme : « Celui qui met en pratique les théories extrêmes du "struggle for life", c'est à dire l'anéantissement des faibles par les forts. »

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin struggleforlifeur
\Prononciation ?\

struggleforlifeurs
\Prononciation ?\
Féminin struggleforlifeuse
\Prononciation ?\
struggleforlifeuses
\Prononciation ?\

struggleforlifeur \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anglicisme) (Rare) Celui qui lutte pour la vie.
    • Les Andoche, braves aubergistes des environs de Paris, ont un neveu ou un cousin, Adrien, qui est fils d'un professeur, bachelier, beau parleur, et qui crève la misère et la faim surle pavé de Paris. Le voici qui paraît, struggleforlifeur lamentable. Il mange, reprend des forces, lutine en vain la fille de la maison […]. — (La Nouvelle revue, 1890, vol.62, page 434)
    • Dans les Annales politiques et littéraires du 3 mai (pp. 429 et 430), M. L. Darton écrit deux bonnes colonnes pour inviter les Français à rejeter les expressions struggleforlifeur, struggleforlifeuse, struggleforlifer, strugglelifer, strugglelifeur. Pour conclure, il répète le mot de Sarcey : « O l'anglomanie ! Quelle misère ! Soyons donc Français en France ! » — (Bulletin du Parler français au Canada, É. Marcotte, 1907, vol.5-6, page 374)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Celui qui exploite autrui plus faible que lui, au nom d'un prétendu darwinisme social.
    • Le père est une « raison sociale », la mère, une vaniteuse fardée, le frère un « struggleforlifeur » sans aucun scrupule ; les filles n'ont pas de caractère: elles imitent leur mère, […]. — (Le Canada français, Université Laval, 1942, vol.30, page 448)

Variantes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]