studeo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Avec le préfixe s-, de tundere[1] (« frapper »). Le sens a glissé de « se lancer, se jeter sur » vers « s’appliquer, se dédier à » enfin « étudier ».
Apparenté au grec[2] σπεύδω, speúdô (« se hâter, être diligent »)

Verbe [modifier le wikicode]

studeō, infinitif : studēre, parfait : studuī (pas de supin) \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison) Note : suivi du datif.

  1. Favoriser, aimer, prendre le parti de.
    • neque studere neque odisse, ne prendre parti ni pour ni contre.
  2. S’appliquer, se dédier à quelque chose.
    • cupiditate regni adductus novis rebus studebat, Caesar : poussé par le désir de régner, il cherchait une révolution.
  3. Étudier.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage
  2. « studeo », dans Charlton T. Lewis et Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage