styptique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin stypticus (« astringent »).
(1265) stitique (BRUNET LATIN, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, p. 122, ligne 28); (1314)) stiptique (HENRI DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. A. Bost, no 1242) (1561) styptique (Ambroise Paré, Anatomie, VIII, 14 ds Œuvres compl., éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 35).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
styptique styptiques
\sti.ptik\

styptique \sti.ptik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui empêche l'écoulement du sang.
    • Dans tous les cas où j'ai appliqué la gaze au stryphnon, l'action styptique de ce produit a été constante et durable pour autant bien entendu qu'il s'agissait d'hémorragies parenchymateuses ou en nappe. — (Revue médicale de la suisse romande, 1930, volume 50, page 138)
  2. Qui a pour effet de resserrer les muqueuses buccales et les papilles.
    • L’élatérine est un principe immédiat retiré, par M. Morrus, du momordica elaterium. Il est blanc, cristallin , très amer, un peu styptique, insoluble dans l'eau et dans les alcalis, […]. — (Matthieu Joseph Bonaventure Orfila, Éléments de chimie: appliquée à la médecine et aux arts, Paris : Crochard, 1836, vol.3, page 100)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
styptique styptiques
\sti.ptik\

styptique \sti.ptik\ masculin et féminin identiques

  1. Substance qui prévient l'écoulement du sang.
    • Tous les styptiques portent leur action sur la contractilité organique des vaisseaux sanguins et lymphatiques de la partie qui en reçoit l'application. (Encyclop. méthod. Méd. t. 13 1830).