subornation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au latin subornatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
subornation subornations
\sy.bɔʁ.na.sjɔ̃\

subornation \sy.bɔʁ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Action par laquelle on amène quelqu’un à faire quelque chose contre son devoir.
    • Bien plus, l’expérience de tant de lois rendues en divers temps, en divers pays, contre la brigue et la subornation, nous convainquent qu’il n’y a point de remède direct contre la corruption électorale, aucun moyen de la rendre atteignable sous toutes ses formes. — (Théorie de garanties constitutionnelles, dans Bibliothèque universelle de Genève, avril 1838, V. 13-14, page 219)
    • Ce drôle savait très bien que la petite fille allait avoir une fortune de sa grand’mère, il voulait la suborner. (Vinet osait parler de subornation !) — (Honoré de Balzac, Pierrette, 1840)
    • L'ex-président français Nicolas Sarkozy est convoqué en vue d'une inculpation dans une enquête pour subornation de témoin liée aux soupçons de financement libyen de sa campagne de 2007, a appris l'AFP mercredi de sources proches du dossier. — (AFP, Sarkozy menacé d'une nouvelle inculpation, Le Journal de Québec, 6 septembre 2023)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Indénombrable
subornation
\ˌsʌb.ɔː.ˈneɪ.ʃən\

subornation \ˌsʌb.ɔː.ˈneɪ.ʃən\

  1. (Indénombrable) Subornation.

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]