subreptice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin subrepticius, de subripio.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
subreptice subreptices
\sy.bʁɛp.tis\

subreptice \sy.bʁɛp.tis\ masculin et féminin identiques

  1. (Droit) Qualifie une décision, une grâce, un jugement obtenu sur un faux exposé ; ce qui constitue une différence avec obreptice, qui consiste en la dissimulation dans l’exposé d’un élément important.
    • Sentence subreptice.
  2. (Par extension) Qualifie certaines choses qui se font furtivement et d’une manière illicite.
    • ,.. Je cite un aphorisme de Jean Claude Marin, ex-procureur de Paris et actuel procureur général près de la cour de cassation :  « L’ouverture d’une information judiciaire [c’est alors le juge d’instruction et non le procureur qui dirige l’enquête, NDLR] est la forme la plus subreptice du classement sans suite .»... — (Philippe Courroye « Juger, c’est nier ce que l’on croit » – Journal Le Point, page 73, n° 2378, 29 mars 2018)
    • Édition subreptice.
    • La règle était qu’il fallait entrer à l’hôpital de la manière la plus subreptice possible, et toujours un à un. — (Amélie Nothomb, Le Sabotage amoureux, Albin Michel, Paris, 1993, p. 46)
  3. Qui est fait ou obtenu à l’insu de quelqu’un et contre son gré.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Île-de-France), prononcé avec cheveux sur langue : écouter « subreptice [ɬ͡sy.bʁɛp.tiɬ͡s] »

Références[modifier le wikicode]