successeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunté au latin successor.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
successeur successeurs
\syk.sɛ.sœʁ\

successeur \suk.sɛ.sœʁ\ masculin

  1. Personne qui succède à une autre dans une fonction, un titre, un rôle ou une institution.
    • Le Curé, en mourant, devait laisser à son successeur, un lit garni, un pot de cuivre , un crémail, quelques petits meubles de bois et une poêle à frire. — (A.-D. Thiéry, Histoire de la ville de Toul et de ses évêques, Paris, Roret, Nancy, Grimblot & Raybois & Toul, Vve Bastien, 1841, p. 303)
    • Les successeurs de Descartes nient l'efficace des causes secondes. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    • En combinant avec les observations si précises de M. Edwards celles de ses devanciers et de ses successeurs, nous pouvons en tirer une conclusion générale. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, p. 508)
    • L’évêque de Chartres venait de mourir et son successeur était l’un des plus vieux amis de Gévresin. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Mathématiques) Nombre ou point qui suit un autre.
  3. (Théorie des graphes) Pour un sommet donné, autre sommet qui se situe à la fin d'un arc incident vers l’extérieur du premier.
Note[modifier]
  • Utilisation du mot dans le cas d’une femme : deux écoles s’affrontent :
    1. Pour certains, ce mot n’est ni un titre, ni une fonction, mais une situation, un état, la distinction du genre – donc du sexe – n’est pas pertinente : Sera-t-elle le successeur de l’actuelle directrice ?[1]
    2. Pour d’autres, tout mot peut (ou doit) adopter le genre de la personne désignée : La successeure d'Hillary Clinton a été désignée. — (Le Monde, 23 janv. 2009). La difficulté sémantique ne tient pas dans un quelconque état ou situation, mais à un arbitraire linguistique, qu’on peut (on doit) arbitrairement surmonter → voir prédécesseur, procureur, censeur et professeur qui n'ont pas de verbe leur correspondant (*pré-décéder) ou dont le verbe n'a pas le même radical (succéder) ou encore dont le verbe est sémantiquement distinct du nom (procurer, censer, professer).

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Ex : Larousse