suceur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De sucer avec le suffixe -eur.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin suceur
\sy.sœʁ\

suceurs
\sy.sœʁ\
Féminin suceuse
\sy.søz\
suceuses
\sy.søz\

suceur \sy.sœʁ\

  1. Qui suce.
    • Les vivants sucés maigrissaient… et les morts suceurs [vampires] engraissaient, prenaient des couleurs vermeilles. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique, « Vampire »)
    • Nous dirons enfin que l'ascension des liquides dans les insectes suceurs s'opère par un rapprochement graduel des pièces du suçoir, renfermant ces liquides ou les parois de leur canal, […]. Nous remarquerons, en outre, que dans les insectes véritablement suceurs, cette portion inférieure et mobile des mâchoires […], est maintenant très raccourcie et fixe, ou même presque nulle. — (Pierre André Latreille, Cours d'entomologie, ou De l'histoire naturelle des crustacés, des arachnides, des myriapodes et des insectes, 1re année, Paris, Librairie encyclopédique Roret, 1831, p. 206)
  2. Dont les ventouses sucent.
    • De quoi s’irritait ce mollusque ? Sans doute de la présence de ce Nautilus, plus formidable que lui, et sur lequel ses bras suceurs ou ses mandibules n’avaient aucune prise. — (Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, 1870)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
suceur suceurs
\sy.sœʁ\

suceur \sy.sœʁ\ masculin (en parlant d’une femme, on dit suceuse)

  1. Personne qui suce.
    • [Un employé des chemins de fer] nous conduisit à un compartiment interdit aux fumeurs où trois suceurs de pipes […] nous gardaient nos places. — (Léon Bloy, Journal, 1902)
    1. (Sexualité) Fellateur.
    2. (Désuet) Personne qui suçait les plaies pour les guérir[1].
      • Dans la même affaire qui se passa à minuit, M. Messier Lieutenant des Gardes de la porte de Sa Majesté, reçut un coup d'épée à la partie inférieure de la poitrine du côté droit. Aussitôt qu'il fut rentré chez lui, on alla chercher un suceur. Il vint un Tambour du Régiment des Gardes qui lui suça sa plaie, & qui l'assura que dans deux jours il seroit guérit. — (Cours d'opérations de chirurgie: démontrées au Jardin-Royal par Pierre Dionis, 4e édition revue et enrichie par Georges de La Faye, Paris : chez D'Houry, 1751, p. 433)
      • G. Mauquest de la Motte nous apprend qu'il était de mode, à cette époque, de sucer toutes les plaies, et en particulier celles de la poitrine. A chaque duel, dit cet écrivain, il y avait un suceur de profession , et les effets de cette méthode étaient réellement si heureux en quelques occurrences , que beaucoup de personnes les attribuaient au diable, […]. — (Kurt Sprengel, Histoire de la médecine depuis son origine jusqu'au dix-neuvième siècle, traduite de l'allemand par A.J. L. Jourdan, et revue par E. F. M. Bosquillon, Paris: chez Deterville & chez Th. Desoer, 1815, Paris : chez J.-B. Baillière, 1832, vol. 9, p. 38)
  2. (Figuré) Sangsue, vampire, personne qui tire peu à peu l’argent, le bien d’autrui.
    • J’avoue que dans ces deux villes [Londres, Paris] il y eut des agioteurs, des traitants, qui sucèrent en plein jour le sang du peuple […] ces suceurs véritables ne demeuraient pas dans les cimetières, mais dans des palais fort agréables. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique, « Vampire »)
    • Que voulez-vous donc pour le bonheur de la France ? […] — L’égalité pour les citoyens […] Nous voulons qu’il n’y ait plus de gens manquant de tout et des millionnaires, des suceurs de sang et des victimes. — (Honoré de Balzac, Comédiens, 1846)
  3. Animal qui suce.
    1. (Entomologie) Insecte pourvu d’un suçoir[2].
      • Dans ces trompes alongées, c’est la langue qui forme la partie essentielle, le vrai tube suceur. — (Cuvier, Anatomie comparée, 1805)
    2. (Ichtyologie) Cyclostome[2].
  4. (Technique) Appareil qui suce.
    • Nos aspirateurs sont équipés d’un suceur double position, d’un suceur à coussins et d’un suceur plat. — (Le Nouvel Observateur, 17 mai 1976)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]