supporter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe) (Date à préciser) Emprunté au latin supportare.
(Nom commun) (Date à préciser) Emprunté à l’anglais supporter.

Verbe [modifier le wikicode]

supporter \sy.pɔʁ.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Porter ; soutenir.
    • À l'intérieur, quatre colonnes corinthiennes et les colonnettes cannelées du chancel supportent le jubé de bois, orné de panneaux en bas-relief polychrome. — (Alain Stéphan, Guide du Finistère, Éditions Jean-Paul Gisserot, 2004, page 25)
  2. (Anglicisme) Soutenir, encourager.
  3. (Figuré) Porter ; avoir à charge.
    • Les sociétaires soumis à l’assurance obligatoire auront à supporter deux tiers du montant des cotisations, l'autre tiers est à la charge du patron. — (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 49, imp. H. Jauch, Metz, 1914, page 80)
    • Il en supportera les conséquences.
  4. Souffrir ; endurer.
    • Bien qu’il fût Islandais pur sang, il semblait supporter difficilement le climat de son pays : il était affligé d’une toux opiniâtre. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 78)
    • Pauvre Mauricia ! Transplantée sous le ciel inclément de la banlieue parisienne, elle paraissait pourtant supporter vaillamment sa captivité. — (Marcel Roland, Vie et mort des insectes, Paris, Mercure de France, 1936)
    • Il a la vue si faible qu’il ne saurait supporter l’éclat de la lumière.
    • Ce livre n’est que du fatras, je n’en puis supporter la lecture.
    • C’est un fat, je n’ai jamais pu le supporter.
  5. Souffrir avec patience.
    • Ses menaces ? peuh ! des paroles de soulaud. Comment avait-on pu le supporter et le craindre si longtemps ! — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La priorité chez eux était la chute de rein. Le cul quoi ! Et sur ce sujet, leur sévérité était impardonnable. Ils ne supportaient pas la moindre stéatopygie. Fusse-t-elle légère. — (Laurent Leonard, Les Occis-morts, vol. 1 : Blanc nocturne, BoD-Books on Demand 2016, page 31)
    • Il y a de la charité à supporter les défauts, les infirmités de son prochain.
  6. Être à l’épreuve de.
    • Le gréement dormant en fil d'acier galvanisé, peut supporter un effort de dix tonnes sans se rompre. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ces plantes peuvent supporter un grand froid.
    • Cet ouvrage ne supporte pas l’examen, la critique.
  7. (Anglicisme informatique) Fournir, intégrer, prendre en charge.
    • Ce logiciel supporte toutes les fonctionnalités de détection des anglicismes.
  8. (Anglicisme informatique) Être compatible avec.
    • Ce logiciel supporte tous les systèmes d’exploitation.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin supporter
\sy.pɔʁ.tɛʁ\

supporters
\sy.pɔʁ.tɛʁ\
Féminin supportrice
\sy.pɔʁ.tʁis\
supportrices
\sy.pɔʁ.tʁis\

supporter \sy.pɔʁ.tɛʁ\ masculin

  1. Personne encourageant un sportif ou une équipe sportive.
    • Des études ont montré, par exemple, que les supporters d'une équipe de football qui perd voient leur niveau de testostérone chuter, contrairement à celui des supporters de l'équipe vainqueure, dont le taux de testostérone augmente (sachant que les niveaux étaient comparables avant le match). — (Bernard Roullet & ‎Olivier Droulers, Neuromarketing: Le marketing revisité par la neuroscience du consommateur, Dunod, 2010, page 36)
  2. (Figuré) Personne encourageant une autre personne ou une entité lors d’une épreuve, d’une compétition.
    • Qu'il s'agisse de sensualité ou d'expériences préconjugales, les supporters traditionnels du poujadisme ont un comportement absolument prévisible, triste et réactionnaire, là comme ailleurs. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 163)

Notes[modifier le wikicode]

Le terme est parfois francisé en supporteur, supporteuse, ou plus rarement supportaire. On trouve au féminin supportrice.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé du verbe support et -er.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
supporter
\Prononciation ?\
supporters
\Prononciation ?\

supporter

  1. Adhérent, partisan.
  2. (Héraldique) Support. Note : Ce terme est généralement utilisé au pluriel.
    The lion and the unicorn are the supporters of the Royal Arms.