surérogatoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XVIe siècle) Du latin scolastique supererogatorius. Le sens de « superflu, supplémentaire » apparaît en 1793.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
surérogatoire surérogatoires
\sy.ʁe.ʁɔ.ɡa.twaʁ\

surérogatoire \sy.ʁe.ʁɔ.ɡa.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui est fait en surérogation, qui va au-delà de ce que l’on est obligé de faire.
    • Œuvre surérogatoire.
  2. (Par extension) Superflu, au-delà de ce qui est nécessaire.
    • Plus encore que de la nécessité, la construction du réel a besoin de la preuve de cette nécessité : ce n’est pas seulement à une nécessité qui viendrait d’une réalité que la construction du réel peut se confier, il faut que la pensée constructive reconnaisse sa propre nécessité. Par contrecoup, l’assurance de la construction par une réalité toute faite ne peut et ne doit être que surérogatoire. — (Gaston Bachelard, La valeur inductive de la relativité, Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 1929, chap. VIII, p. 246)
    • Jacques en avait envoyé un flacon à des Cigales qui s’en était déclaré vraiment oui vraiment fort satisfait, il trouvait même dans l’absorption de ce produit un excitant surérogatoire et majeur à son inspiration parfois ralentie par la douleur des jours. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, p. 94)
    • Car dans le moment où Mespech s’enrichit d’une servante surérogatoire, il s’appauvrit de vos deux fils cadets, que vous pensez à jeter dehors sans merci […] — (Robert Merle, Fortune de France, X, 1977)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]