surintendant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

1556, en faisant référence à un ancien romain ; 1569, pour faire référence au titulaire de la haute fonction. Emprunt du latin médiéval superintendens issu lui-même du latin de basse époque superintendere « veiller sur ». Le latin super a été francisé en sur. La première forme attestée est superintendent et la première forme connue superintendant est découverte en 1625 chez Malherbe[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin surintendant
\sy.ʁɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\
surintendants
\sy.ʁɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\
Féminin surintendante
\sy.ʁɛ̃.tɑ̃.dɑ̃t\
surintendantes
\sy.ʁɛ̃.tɑ̃.dɑ̃t\
Jean-Baptiste Colbert, surintendant de Louis XIV, peint par Philippe de Champaigne en 1655.

surintendant \sy.ʁɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\ masculin (équivalent féminin : surintendante)

  1. Celui qui a l’intendance, l’administration de quelque chose au-dessus des autres.
    • Il y a en outre un intendant de la province, un surintendant des lettres, un directeur des finances, un juge criminel et deux intendants : l’un pour les salines, l’autre pour les greniers publics. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
  2. (En particulier) (Absolument) (Histoire) (France) Celui qui était l’administrateur en chef des finances du roi.
    • Fouquet était surintendant.


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Bloch, Von Wartburg, 2004, page 617