sympathique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle)[1] De sympathie avec le suffixe -ique.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sympathique sympathiques
\sɛ̃.pa.tik\

sympathique \sɛ̃.pa.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la sympathie.
    • Deux sortes de personnes contractent nécessairement beaucoup d'insensibilité: les chirurgiens, les prêtres. A voir toujours souffrir et mourir, on meurt peu à peu soi-même dans les facultés sympathiques. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, Préface de la 3e édition, p.XVIII)
  2. Qui inspire la sympathie.
    • Homme intelligent et sympathique, d'un commerce agréable, musulman convaincu mais tolérant, c'est un des rares Marocains qui ont tiré un profit réel de leur séjour en Europe. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
    • Il est difficile de trouver population plus sympathique ; la race est belle, forte, honnête, travailleuse et hospitalière ; son courage est proverbial. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • C'est dans l'ancienne épicerie bar-tabac du petit village de Lindry que se tient ce sympathique restaurant. — (Petit Futé Bourgogne 2014, p.532)
    • (Ironique)Trois femmes appartenant à Binèche revinrent de leurs travaux. Elles […] répondaient gracieusement à de sympathiques surnoms : Rirette-les-Belles-Dents, Paillasson et Queue-de-Vache. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  3. Qui agit indirectement.
    • Encre sympathique, encre sans couleur qui apparaît lorsqu’on présente le papier au feu ou qu’on y applique quelque agent chimique.
    • La magie sympathique se retrouve aussi dans certaines pratiques vaudoues comme l’insertion d’épingles dans une figurine représentant un ennemi.
  4. (Biologie) (Médecine) Relatif à la partie du système nerveux autonome responsable du contrôle d'un grand nombre d'activités inconscientes de l'organisme, telles que le rythme cardiaque, la contraction des muscles lisses, etc.
  5. (Musique) Qualifie une corde qui, sur un instrument, résonne sans avoir été jouée, par sympathie avec la corde qui l’a été.
    • Le morceau de papier qui est tombé est celui qui était placé sur la corde ajustée à 440 Hz et n’a pas pu résister à la vibration qui l’a soudainement animé car la corde sur laquelle il était en équilibre, s’est mise à vibrer en résonance sympathique ou en cohérence, avec la fréquence du diapason. — (Alchymed, La loi d’harmonie ou principe de résonance, alchymed.com, 25 mars 2008)
    • Chaque fois que l’instrumentiste jouait une note qui coïncidait avec la fréquence d’une des cordes sympathiques situées en dessous, cette corde entrait en vibration et produisait en réponse son propre son fantomatique. — (Linda Kohanov, Le Tao du cheval, traduction de Ronan Denniel, Le Courrier du Livre, 2014)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sympathique sympathiques
\sɛ̃.pa.tik\

sympathique \sɛ̃.pa.tik\ masculin

  1. (Anatomie) Système nerveux ganglionnaire, distinct du système cérébromédullaire.
    • Le grand sympathique.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]