syndic

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Emprunté au latin syndicus (« avocat ou représentant d'une ville »).
En français, syndic apparait d'abord dans le vocabulaire juridique, pour désigner une personne mandatée pour défendre les intérêts d'une communauté (en général, ecclésiastique), avant de se spécialiser dans le vocabulaire administratif pour désigner sous l'Ancien Régime le représentant chargé de défendre des habitants auprès de leur seigneur suzerain (après 1789, en France, les maires remplaceront ces syndics).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
syndic syndics
\sɛ̃.dik\

syndic \sɛ̃.dik\ masculin (équivalent féminin : syndique)

  1. Celui qui est élu ou désigné pour gérer les affaires d’une collectivité.
    • Voilà du moins ce que me dit le guide que m'envoya le syndic, car à Chamouny les guides sont soumis à un syndicat qui règle leurs tours de service. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Pourtant, à votre place, j’aurais un peu moins parlé des péchés du duc de Savoie, et un peu plus de ses intelligences présumées avec le syndic de la garde, chef de toute les forces de la ville. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Une insulte faite au baylon (syndic) est punie d'une amende de dix écus, et même de la prison, à la diligence du viguier ; le délinquant ne sortait de prison que sur l'intervention du syndic. — (Archives israélites de France‎, T.4, 1843, page 685)
    1. (Suisse) Chef de l’exécutif d’une commune dans les cantons suisses de Fribourg et de Vaud [1], ainsi qu’en Val d’Aoste.
    2. Personne qui représente un syndicat de copropriété dans la gestion de leurs indivisions.
      • Sans compter les syndics qui facturent abusivement des « pré-états datés » en sus (environ 7 % des contrats). Ce tarif imposé devait normalement être limité par un décret de la loi ALUR mais on l'attend toujours, trois ans après. — (Lionel Maugain & Virginie Potiron, Contrats de syndic : toujours des dérapages tarifaires, sur le site 60 millions de consommateurs (www.60millions-mag.com/), le 23/02/2017)

Synonymes[modifier le wikicode]

chef d’une commune 

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
syndic
\Prononciation ?\
syndics
\Prononciation ?\

syndic \Prononciation ?\

  1. Syndic, en parlant de Suisse.
    • Hideous monster ! Let me go; my papa is a Syndic ; — he is M. Frankenstein ; he will punish you. — (Mary W. Shelley, Frankenstein, page 113, édition de 1869)