syndicalisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1894) Mot dérivé de syndical avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
syndicalisme syndicalismes
\sɛ̃.di.ka.lism\

syndicalisme \sɛ̃.di.ka.lism\ masculin

  1. (Politique) (Économie) Activisme des syndicats dans laquelle des acteurs économiques s’unissent.
    • Ainsi pourvue d'un statut légal et de moyens financiers, la vulgarisation se développe rapidement, surtout dans la mouvance du syndicalisme, […]. — (Paul Houée, Les politiques de développement rural, page 120, INRA, 1996)
  2. (En particulier) Mouvement social qui vise à unifier les travailleurs dans des syndicats, pour défendre leurs intérêts communs.
    • Ainsi on ne pourrait plus contester qu’il y ait une opposition absolue entre le syndicalisme révolutionnaire et l’État ; cette opposition prend en France la forme particulièrement âpre de l’antipatriotisme […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p. 152)
    • Il se peut qu’à l’heure du péril de guerre, le syndicalisme souffrît d’un léger fléchissement. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • Il existait en 1914 trois principaux courants de pensée à la S.F.I.O. : le syndicalisme révolutionnaire, le jaurésisme et le guesdisme. Dans l'entre-deux-guerres, deux de ces courants connaissent une éclipse durable, au profit du troisième. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.23)

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « syndicalisme »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]