télé-poubelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Par traduction littérale de l'expression anglo-saxonne trash TV, de même sens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
télé-poubelle télé-poubelles
\te.le.pu.bɛl\

télé-poubelle \te.le.pu.bɛl\ féminin

  1. (Péjoratif) Sorte de de chaîne ou d’émission de télévision destinée à l'abrutissement intellectuel des téléspectateurs.
    • D'ailleurs, cette dangereuse parenté transparaît clairement en filigrane des principaux effets pervers qu'elle induit et que dénonce vigoureusement le collectif de téléspectateurs « Plate-forme pour une télévision de qualité » dans son « Manifeste contre la télé-poubelle » dont l'article 3 ne saurait être plus explicite à cet égard :
      La télé-poubelle contient également une série d'ingrédients de base qui la transforment en un facteur d'acculturation et de désinformation, ainsi qu'en obstacle au développement d'une opinion publique libre et réfléchie, […].
      — (Jean-Stéphane Duran Froix, La télévision espagnole: un contre-modèle?, Éditions Ophrys, 2009, p. 102)
    • Imagine que tu t'endors bercé par une histoire de La Fontaine, et qu'à ton réveil tout le monde cause comme Cyril Hanouna !
      — Qui ça ?
      — Ce gus qui riait comme une hyène épileptique à la moindre vanne débile, dans ces émissions de télé-poubelle que surkiffaient tant de nos petits camarades.
      — Oh, putain ! Y'a plus que toi pour te souvenir de ce vieil ectoplasme du PAF !
      — (Bruno Pochesci, « Cadenas d’amour », dans le recueil Réalités, volume 1, Éditions Realities inc., 2017)
    • Ainsi, un journaliste, fauteur de télé-poubelles, a pu, pendant un temps, s'allier à un énarque de la Cour des comptes pour mettre en accusation le "bazar de la solidarité".
      Mais les temps ont passé. Les bénévoles sont arrivés, et ils sont restés.
      — (Christian Bachmann, « Le petit théâtre social dans les années quatre-vingt-dix », dans Les transformations des métiers du social, sous la direction de Marc-Henry Soulet, Éditions Universitaires Fribourg Suisse, 1997, p. 108)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]