tachta

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tachta tachtas
\Prononciation ?\

tachta \Prononciation ?\ masculin

  1. (Maroc) (Algérie) (Botanique) Espèce de chêne.
    • Dans les forêts des M'dakra, des Achach et des Beni Khiran, outre certaines essences déjà nommées, on trouve le tachta (Quercus ilex ?) et le bellout (Quercus ballota) dont on mange les glands, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 218)
    • Les habitants des Béni Four'al me disent qu'il existe dans leurs forêts un chêne Afarès qu'ils nomment Tacha ou Tachta, réunissant les meilleures qualités. Son bois est plus dur, plus résistant et d'une couleur pins foncée que l’Afarès ordinaire. Sa feuille, plus large et d'un vert plus foncé, persiste davantage sur la branche. C'était celui que préféraient les turcs pour leur marine. — (Exploitation des forêts de la Karasta, dans la Kabilie orientale sous la domination turque, dans la Revue africaine, Société historique algérienne, Alger : Bastide, 1866, vol.11, note n°1 p.381)
    • Ce Chêne, que les Berbères du Moyen Atlas nomment « tachta », nom identique à celui que les Berbères d'Algérie donnent au Chêne Zeen, est très voisin du Quercus lusitanica var. Tlemcenensis Warion (Q. Mirbeckii v. Tlemcenensis Trabut), dont il ne diffère que par ses jeunes rameaux promptement glabrescents. — (Mémoires de la Société des sciences naturelles et physiques du Maroc, 1924, n°6-10, p.155)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]