tafia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 (date à préciser ou à vérifier) Mot créole, abréviation de ratafia.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tafia tafias
\ta.fja\

tafia \ta.fja\ masculin

  1. Eau-de-vie de canne à sucre, fabriquée avec les écumes et les gros sirops.
    • En revanche, il buvait avec excès du rhum et du tafia. — Il mourut à l’hôpital d’une inflammation de poitrine. — (Prosper Mérimée, Tamango, 1829)
    • Tempêtes, massacres, incendies, un peu de viol au besoin ; l’orgie sur le pont où le tafia ruisselle ou dans la taverne où les couteaux marchent ! — (Jules Vallès, Les Réfractaires (1866), 1881 → consulter cet ouvrage)
    • L'histoire émergée était jalonnée de récits de vomis de tafia paraguayen, d’amourachements fulgurants en pleine transe, de marchandages pour la chambre, suivis de quelques sniffettes après l'orgasme, […]. — (Juan Carlos Mondragon, Le Principe de Van Helsing, traduit de l'espagnol (Uruguay) par Gabriel Iaculli, Le Seuil, 2015)
    • Avant le rhum avait plusieurs noms dont principalement le tafia, le tue-diable, le guildive et le rumbullion qui est à l'origine du mot « rhum ». — (Guy Musart, Les Cocktails pour les Nuls, Editions First, 2012, p. 87)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]