talion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin talio (« pareille »).

Nom commun [modifier le wikicode]

talion \ta.ljɔ̃\ masculin singulier

  1. Pénalité qui consiste à infliger au coupable le traitement même qu’il a fait subir ou voulu faire subir à sa victime.
    • Et on ne l’a pas guillotiné, ce père-là ! on ne lui a pas appliqué la peine du talion à cet assassin de son enfant, on n’a pas supplicié ce lâche, on ne l’a pas enterré vivant à côté de la morte ! — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Angèle, se levant. — Eh ! bien, moi aussi je te tromperai, moi aussi j’aurai des amants !
      Ribadier. — Hein ?
      Angèle. — Et tu la connaîtras, la peine du talion !
      — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte I, scène 2)
    • Mais cette Novelle marque une régression dans la voie de la répression de l’eunuchat. Estimant l'ancienne législation trop draconienne, Léon VI abolissait la peine du talion contre les opérateurs et adoucissait les autres pénalités. — (Études byzantines, Institut français d'études byzantines, 1943, vol.1-2, page 200)
    • Les femmes qui, ne voulant rien concevoir aux passions des artistes, leur imposent le talion de leurs vertus, en s’imaginant que les deux sexes se gouvernent par les mêmes lois. — (Honoré de Balzac, La Vieille Fille, 1836)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • talion sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]