talk-show

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : talkshow, talk show

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Forme francisée du terme anglais (US) talk show.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
talk-show talk-shows
\tok.ʃo\

talk-show \tok.ʃo\ masculin

  1. (Anglicisme) (Audiovisuel) Débat télévisuel ou radiophonique.
    • La vérité, c'est que les téléspectateurs du talk-show ne le savourent que lorsque les gens s’engueulent, et ce qui importe c'est moins ce qu'ils disent (on sait en général que c'est insignifiant) que la façon dont ils le disent, en prenant un air furibard pour hurler « laissez-moi finir, je ne vous ai pas interrompu » (et cette réaction fait bien sûr partie du jeu de l'interruption) ou s'insultent avec des épithètes désuets […]. — (Umberto Eco, Laissez-moi finir, vaiassa !, chronique de 2013, dans Chroniques d'une société liquide, traduites de l'italien par Myriem Bouzaher, Éditions Grasset, 2017)
    • Pour simplifier, on peut comparer cela à un talk-show télévisé. À côté de notre animateur préféré se tiennent les combattants de la rhétorique, bien alignés pour s'interpeller à volonté. Parfois, ils parlent tous en même temps, tant et si bien qu'il est impossible d’y comprendre quoi que ce soit. — (Henning Beck, Les erreurs du cerveau : un super-pouvoir, traduit de l'allemand par Marie-Céline Trivier-Georg & Magali Guenette, Editions Michel Lafon, 2018)
    • Je me réchauffe de drames populaires dans un talk-show télévisé de l’auto-justice fantasmée. — (Seb Musset, Avatar‎ : un enfant du siècle, Éditions Pécas/Lulu Press, 2006, p. 77)

Notes[modifier le wikicode]

  • On le trouve fréquemment écrit dans sa forme originale, c’est à dire sans trait d’union.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]