talutage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de taluter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
talutage talutages
\Prononciation ?\

talutage \Prononciation ?\ masculin

  1. Action de taluter.
  2. État de ce qui est taluté.
    • Le talutage empêche l'éboulement d'une tranchée en éliminant la poussée des terres. Le talutage, et spécialement le talutage en gradins, exige une importante emprise au sol. Pour cette raison, il est rarement praticable. — (Jeanne Mager Stellman, Encyclopédie de sécurité et de santé au travail, vol.3, OIT, 2000)
  3. Propension à s'établir en talus.
    • Avec un engrais sphérique, l'angle de talutage est plus faible, et l'écoulement dans la trémie du distributeur est régulier. — (Christian Schvartz, Jacques Decroux & Jean-Charles Muller, Guide de la fertilisation raisonnée: Grandes cultures et prairies, France Agricole Éditions, 2005, p.354)
    • Le coefficient de sécurité au glissement du talus seul (sans sa fondation) est, dans ces conditions, proche de la valeur du rapport de la tangente de l'angle de talutage à celle de l'angle de frottement interne. — (Jean-Maurice Duran, Paul Royet & Patrice Mériaux, Technique des petits barrages en Afrique Sahélienne et équatoriale, Editions Quae, 1999, p.208)


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Références[modifier le wikicode]