tannée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
tannée tannées
\ta.ne\

tannée \ta.ne\ féminin

  1. Vieux tan qui a déjà servi à préparer des peaux, et que les jardiniers emploient à faire des couches et à couvrir des plates-bandes.
    • La tannée est la seule matière qui, selon l'illustre professeur Dumas, doive être employée et regardée comme la plus efficace ; l'acide tannique qu'elle contient, en se transformant en acide gallique, absorbe l'oxigène de l'air et empêche ainsi celui-ci de venir en aide à la fermentation putride. — (Thylis, Sur la cause première de la gangrène humide actuelle du tubercule du Solanum tuberosum, Bruges : Alphonse Bogaert, 1845, p.14)
  2. (Populaire) Série de coups violents portés à une personne ou un animal.
    • C'est vrai, mon gars ! Vous croyez tout de même pas que je vais vous foutre une tannée ! La fois qu'on s'est vus, j'ai plutôt apprécié vos façons ! Il faudrait qu'on cause tous les deux ! — (Jacques Mazeau, La Ferme d'en bas, Archipel, 2010)
    • Je vais prendre une tannée si on découvre que je suis descendu te regarder, et, si je t'apporte quelque chose, j'en prendrai une autre. — (Robin Hobb, Les Cités des Anciens, vol.4: Les Pillards, Pygmalion, (Éditions Flammarion), 2012)
  3. (Figuré) (Populaire) Défaite sévère ou humiliante.
    • Avec mes braves Tirailleurs, j'aurai bien, un jour, l'occasion de « foutre une tannée » à cette orgueilleuse et arrogante Wehrmacht afin que « au nom de Dieu, vive la Coloniale! » — (Roger Gunther, Le petit chef: carnet de route, 1939-1945, Éditions Pierron, 1991, p.91)
    • La place est plutôt chèros pour regarder des triquards jouer à la baballe et se prendre une tannée. En plus à ce niveau, il ne faut pas s'attendre à voir un début de jeu, […]. — (Jo Van Niekerk, Saga Anny, tome 2 : Journal intime d'un égaliseur au XXIème siècle, Lulu.com, 2010, p.240)
  4. Difficulté, galère
    • Quelle tannée pour les faire venir. Fallait toujours leur mâcher le boulot, leur trouver des images qui seraient reprises au jité, sinon rien. — (Anne-Sophie Mercier, Le score enseignant, Le Canard enchaîné, 17 mai 2017, page 7)

Synonymes[modifier]

— Au sens populaire et figuré

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe tanner
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
tannée

tannée \ta.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe tanner.

Forme d’adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin tanné
\Prononciation ?\
tannés
\Prononciation ?\
Féminin tannée
\Prononciation ?\
tannées
\Prononciation ?\

tannée \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de tanné.

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]