tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir cruche et briser.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

« Tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se brise »

tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise \tɑ̃ va la kʁyʃ a lo k‿a la fɛ̃ ɛl sə bʁiz\

  1. (Proverbial) Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse.
    • Vainement il se plaint d'un pareil attentat ;
      On lui répond par tout, à la Cour , au Sénat ,

      Tant va la cruche à l'eau , qu'à la fin elle brise. — (« Ballade », dans Anti-Rousseau, par le poëte sans fard, Rotterdam : ches Frisch & Bohm, 1712, page 175)
    • M. Maurice Duval, le malencontreux préfet de Nantes, ne revient pas de sa mésaventure. Il doit pourtant connaître le proverbe : Tant va la cruche à l'eau , qu'à la fin elle se brise. — (« Épingles », dans La Mode: revue des modes, du samedi 8 septembre 1838, page 276)
    • C'est probablement que votre compagne tait sa véritable nature, renie ses besoins, verrouille ses émotions, ce qui ne conduit à rien de bon, car, comme dit le proverbe : « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise. » — (Catherine Sandner, Manuel à l'usage des hommes pour (enfin) comprendre les femmes, Hachette Pratique, 2010)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

  • tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se brise

Traductions[modifier le wikicode]