taonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de taon. « On a dit que tanner, « tourmenter, ennuyer », était pour taonner (prononcé tanner), « piquer comme un taon ». Mais l'historique écarte complétement cette idée. » — (Émile Littré, dictionnaire, article tanner) L’image venant de ce que les taons harcèlent le bétail.

Verbe [modifier le wikicode]

taonner \ta.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de tanner.
    • Le cheval de Michel Strogoff, taonné par ces venimeux diptères, bondissait comme si les molettes de mille éperons lui fussent entrées dans le flanc. — (Jules Verne, Michel Strogoff)
    • Cela devint une monomanie chez le bonhomme, qui en perdit le boire et le manger. Il taonna Cercueil. — (Georges Moynet, Entre garçons, première partie, Le châssis ovale ; Jules Lévy libraire-éditeur, Paris, 1885, page 66)