tarière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français tarere, latin tar-mes et du grec τείρειν, percer, du bas-latin taratrum, du gaulois taratron (cf. gallois taradr, breton tarar, irlandais tarathar).

Nom commun [modifier le wikicode]

Une tarière.
Singulier Pluriel
tarière tarières
\ta.ʁjɛʁ\

tarière \ta.ʁjɛʁ\ féminin

  1. Outil de fer, emmanché de bois, dont les charpentiers, les charrons, les menuisiers, etc., se servent pour faire des trous ronds dans une pièce de bois ou dans la pierre.
  2. Instrument dont on se sert pour faire un forage, un sondage dans la terre.
    • Les trous seront effectués à la tarière hélicoïdale ou à la barre à mine avec comme objectif d'enfoncer la tige à 1 mètre de profondeur. — (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations., dans La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
  3. (Zoologie) Organe « oviscapte » dont les femelles de quelques insectes sont pourvues, et qui leur sert à faire des incisions, soit dans les végétaux, soit dans la peau de quelque animal.
    • Les cigales, les sauterelles sont pourvues de tarières.
    • ver ou coquillage à tarière — (Buffon)
  4. (Par extension) nom du ver rongeur et perceur de vaisseau, taret ou broume, susceptible de couler le navire : Teredo navalis de Sellius, et Teredinae , Dentalium testa membranacea cylindracea ligno inferta de Linné, ver perceur. Voir broume.
    • Les vers qui percent le bois, nommés teredines ou tarières , ne doivent pas être confondus avec les teignes
  5. (Zoologie) Sorte de coquillage : terebellum (Lamarck)
    • La tarière terebellum : sa coquille est enroulée pointue vers l' extrémité spirale, sa columelle est lisse, son bord droit est simple, et tranchant, son ouverture est longitudinale, échancrée antérieurement, rétrécie à sa partie inférieure, imitant un peu la disposition du fer d' une tarière Lamarck n en décrit que trois espèces : l'ancillaire [...], l'olive [...], et le cône.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

taraud, tarier
(Sciences) trypano-, trypanosome et tripanosomiase [1].

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Outil pour forer
forer, foret, mèche, trépan, vilebrequin, vrille

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tarière sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • Martin Moreau, Dictionnaire du vocabulaire savant de la langue française, « tarière », page 701.