tarissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de tarir avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tarissement tarissements
\Prononciation ?\

tarissement masculin

  1. Dessèchement, état de ce qui est tari.
    • Le tarissement des puits et des fontaines est un des effets de la grande sècheresse. Le tarissement des eaux.
  2. (En particulier) (Élevage) (Zoologie) Arrêt spontané ou provoqué de la lactation chez les femelles des mammifères.
    • Cette diminution des acides gras longs saturés lorsque le tarissement est raccourci ou supprimé est favorable à une meilleure "tartinabilité" du beurre. — (Francis Sérieys, Le tarissement des vaches laitières, page 94, France Agricole Éditions, 1997)
    • Le tarissement est une période de repos physiologique, pendant laquelle la vache ne produit plus de lait ; il est obligatoire avant le vêlage : lactation et croissance liminale du fœtus sont concurrentielles. Dans les élevages de type européen, ce tarissement est provoqué à une date choisie par l'éleveur, en fonction de la production laitière et de la date prévue du prochain vêlage. Le schéma classique proposé aux éleveurs est un intervalle entre vêlages de 1 an, avec une lactation de 10 mois et un tarissement de 2 mois. — (Meyer, C., Denis, J.-P. ed. sci.,Elevage de la vache laitière en zone tropicale, 314 p., page 83, 1999, Montpellier, Cirad-emvt, Collection techniques)
  3. (Par extension) (Agriculture) Période pendant laquelle une femelle laitière n'est pas en lactation.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]