tauromachie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ταῦρος, taûros (« taureau ») et μάχη, mákhê (« combat »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tauromachie tauromachies
\tɔ.ʁɔ.ma.ʃi\
ou \to.ʁo.ma.ʃi\
Corrida avec mise à mort du taureau en cours. (1)

tauromachie \tɔ.ʁɔ.ma.ʃi\ féminin

  1. Combats de taureaux.
    • Non : c'était tout simplement le premier document connu sur les courses de taureaux en terre espagnole, un décret romain organisant des tauromachies à Italica. — (Pierre Louÿs, Les chercheurs de trésors, dans Archipel, 1901)
    • La jurisprudence [française] est favorable aux adeptes de la tauromachie. Les termes de l’article 521 du Code pénal sont ambigus. L’alinéa 1 punit les auteurs de « sévices graves » ou « d’actes de cruauté envers les animaux », tandis que l’alinéa 3 prévoit une exception lorsqu'« une tradition locale ininterrompue peut être évoquée ». — (L'Express, 19 juillet 2004)
    • La réintroduction des corridas dans des villes comme Carcassonne ou Toulouse est légitime. Dans ces localités, la tauromachie existe de façon ancestrale. Mais je ne suis pas de ceux qui veulent organiser des spectacles en dehors des frontières naturelles de la tauromachie. […] En France, certains ont déjà tenté de faire interdire la corrida, mais les régions de la tauromachie se sont révoltées. — (Simon Casas, L'Express, 19 juillet 2004)
  2. Technique de ces combats.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]