tavelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : tavellé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1454)[1] Le mot apparaît dans plusieurs régions en France en moyen français, en ancien occitan et en francoprovençal[1][2]. Il provient du latin tabella (« petite planche »)[1][2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tavelle tavelles
\ta.vɛl\
Guignol avec sa tavelle (sens 2.a).

tavelle \ta.vɛl\ féminin

  1. (Soierie) Dévidoir employé dans les moulins à dévider la soie.
    • …et de Romans imagina la tavelle qui prévient le mariage, réunion de deux bouts qui montent ensemble sur le tour au lieu de rester divisés. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Ainsi, de 1885 à 1888, le moulinage aurait perdu près de 100,000 tavelles, et sa production de soie s’est développée, la production de chaque tavelle ayant presque doublé, soit par l’accroissement de la vitesse du travail, soit par le fait de la perfection plus grande des soies grèges. — (Albert de la Berge, Les Industries de la soie en France dans « Revue des Deux Mondes », tome 101, 1890, page 183)
  2. (Tissage) Petite tringle de bois qui frappe la trame, en certains métiers.
    1. (Spécialement) (Marionnette) Bâton que la marionnette Guignol utilise pour frapper les autres marionnettes.
      • Les attributs de Guignol sont un long sarsifi (cadogan), un chapeau de cuir plat, une redingote de domestique et une tavelle (trique) qui permettent de l'identifier aisément dans toutes les représentations que l'on peut voir de lui. Il est jeune, plein de vie, impulsif, soupe au lait et respectueux. — (Historical Cities, Guignol, sur patrimoine-lyon.org, consulté le 2 janvier 2021 → lire en ligne)
      • Moi, je sigrolais sus mes fumerons depis un grand mement ; mais, quand j’ai vu mon vieux Gnafron, tranquille comme Baptiste, que démonlissait ces grands marque-mal en chapeaux pointus, j’ne fais ni une ni deusse, j’empogne ma tavelle, je saute sur le casaquin d’un grand pillandre que commandait en gigaudant et que voulait tous nous petafiner, qui fesiont […] les z’hardis pace qu’y z’étions dix contre n’un. Je le déclavette d’un coup tavelle, et pis, eusses tous me débaroulent dessus, et y me tapent sus le coquelichon, nom d’un rat, que j’avais beau cogner, qu’y m’ont fait plus de cent trous de balles, et qu’après y m’ont lâché pace qu’y z’ont cru que je n’étais mort. — (Jean Guignol, Guignol et le projet de loi dans « Le Journal de Guignol : illustré, politique », N°15, 27 mai 1876 → lire en ligne)
  3. (Technique) Barre qui sert à manœuvrer le tour d'une charrette.
    • Lui-même est assailli par derrière et par deux autres coquins à la fois, qui prennent la tavelle de sa voiture pour l'assommer. — (Avranchin, 7 mai 1876, cité par Littré)
  4. (Couture) Ruban étroit cousu.
  5. (Couture) (Canada) Lisière de coton ou de laine qui sert à border.
    • José fit le galant ; et vous auriez bien ri vous autres qui êtes si bien nipés de le voir dans son accoutrement des dimanches : d’abord un bonnet gris lui couvrait la tête, un capot d’étoffe noire dont la taille lui descendait six pouces plus bas que les reins, avec une ceinture de laine de plusieurs couleurs qui lui battait sur les talons, et enfin une paire de culottes vertes à mitasses bordées en tavelle rouge complétait cette bizarre toilette. — (Philippe Aubert de Gaspé, fils, L'influence d'un livre, W. Cowan, 1837, page 38)
    • Charlot et la Scouine se trouvèrent tout à coup devant une toile tendue verticalement comme un mur. Au centre, bordé de tavelle rouge, était un trou dans lequel passait une tête horriblement charbonnée et qui faisait toutes sortes de hideuses grimaces. Un compère invitait les passants à s’arrêter. — (Albert Laberge, La Scouine, Édition Privée, 1918, page 75)
    • Jupon rouge avec trois rangs tavelle noire en bas, corsage bleu ciel avec garniture par devant en galon rouge (tavelle), les manches au coude, petit chapeau à ruban. — (Ernest Doin, Trois pièces comiques propres à être jouées dans les collèges, maisons d’éducation, Chs Payette, 1871, page 70)
  6. (Par extension) (Canada) Ruban.
    • Elles portent généralement une capuce de forme conique, de drap bleu, vert, rouge ou blanc, d’où pend une longue queue de cheveux aussi attachée de tavelle rouge. Elles fument et boivent des liqueurs fortes, comme les hommes. — (Arthur Buies, Le Saguenay et le bassin du Lac St-Jean, Léger Brousseau, 1896, page 62)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe 1 [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe taveler
Indicatif Présent je tavelle
il/elle/on tavelle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tavelle
qu’il/elle/on tavelle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tavelle

tavelle \ta.vɛl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de taveler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de taveler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de taveler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de taveler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de taveler.

Variantes[modifier le wikicode]

Forme de verbe 2[modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe taveller
Indicatif Présent je tavelle
il/elle/on tavelle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tavelle
qu’il/elle/on tavelle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tavelle

tavelle \ta.vɛl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de taveller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de taveller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de taveller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de taveller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de taveller.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Sources[modifier le wikicode]

  1. a b et c « tavelle », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. a et b Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, Bonn, 1928

Bibliographie[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin tabella → voir tabelet et tavelet.

Nom commun [modifier le wikicode]

tavelle \Prononciation ?\ féminin

  1. Traverse d’une claie.
    • une tavelle de claye.
  2. Ruban, étroite bande de passementerie.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

  • tavel (carreau d’échiquier)

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]