tenancier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de l’ancien français tenance, « propriété, possession », et du suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tenancier
\tə.nɑ̃.sje\
tenanciers
\tə.nɑ̃.sje\
Féminin tenancière
\tə.nɑ̃.sjɛʁ\
tenancières
\tə.nɑ̃.sjɛʁ\

tenancier masculin

  1. (Jurisprudence féodale) Personne qui tenait des terres en tenure, dépendantes d’un fief auquel il était dû des cens ou autres droits.
    • Il fit assigner les tenanciers pour lui passer déclaration.
  2. Fermier d’une petite métairie dépendante d’une plus grosse ferme.
  3. (Péjoratif) Personne qui tient, qui gère certains établissements.
    • Je serais désolé que les excellents tenanciers de cette maison perçussent, à travers les paroles que je vais dire, la moindre attitude agressive ou simplement querelleuse; […]. — (Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard, dans Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895,)
    • Cet homme, c'est le grand, l'unique Pelletier, ancien tenancier de maisons closes, ancien organisateur de partouzes, ancien marchand de viande... — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pp. 75-76)
  4. Personne qui dirige un établissement soumis à la règlementation ou à la surveillance des pouvoirs publics et dont l'ouverture est soumise à autorisation (par exemple un restaurant).

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]