tendron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Tendron

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’adjectif tendre, avec le suffixe -on.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tendron tendrons
\tɑ̃.dʁɔ̃\

tendron \tɑ̃.dʁɔ̃\ masculin

  1. Bourgeon, rejeton tendre de quelques arbres, de quelques plantes.
    • Les chèvres broutent les tendrons des arbres et des plantes.
  2. (Figuré) (Familier) Très jeune fille.
    • Le prédicateur capucin dans le dessein d’attirer quelque tendron dans la confrérie indique après leur nom l'âge des tertiaires et termine la liste discrètement par « Mme Coqueton, jeune encore ». Or, celle-ci, ancienne belle qui tire sur ses rides son baise-front et relève ostensiblement, avant de s'asseoir, sa robe claire, pour qu'on voie le grand crucifix qui se balance entre ses jambes depuis qu'elle ne les lave plus, a bien soixante-dix ans sonnés. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 230.)
    • La bouchère, une forte commère, surprit son mari, dans l’arrière-boutique, s’occupant d’un tendron qui n’était pas de veau. Elle fit une scène terrible et il fallut lui arracher le couteau qu’elle voulait plonger entre ses propres côtelettes premières. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 48)
    • D'ailleurs, qu'est-ce qu'il peut bien devenir maintenant, avec son bateau de luxe et son tendron de premier choix ? — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
  3. Cartilage tendre à l’extrémité des os de la poitrine de quelques animaux, et morceau contenant ce cartilage.
    • Manger une fricassée de tendrons de veau.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tendron sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]