tenir en haleine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de tenir et de en haleine.

Locution verbale [modifier le wikicode]

tenir en haleine \tə.ni.ʁ‿ɑ̃.n‿a.lɛn\ (se conjugue → voir la conjugaison de tenir)

  1. (Vieilli) Tenir en exercice, dans l’habitude de travailler.
    • Voici quinze ans que les journées s’écoulent presque toutes semblables pour ma mère, égales, pleines de ces petites occupations qui la tiennent en haleine d’une saison à l’autre. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 109)
  2. (Figuré) Tenir dans un état d’incertitude, mêlé d’espérance et de crainte.
    • Donnons à Donald Trump ce qui lui revient : il nous tient en haleine depuis quatre ans. — (Richard Latendresse, Quatre ans plus tard, toujours captivés ou épuisés?, Le journal de Montréal, 18 octobre 2020)
    • Merci
      D’autres collègues vous tiendront en haleine comme Le Journal sait si bien le faire.
      — (Réjean Parent, Me voilà confiné à l’hôpital, Le Journal de Québec, 13 janvier 2021)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]