terre-plein

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : terreplein

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De terre et plein, adaptation de l’italien terrapieno (« rempli de terre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
terre-plein terre-pleins
\tɛʁ.plɛ̃\
Deux terre-pleins à Kobé, au Japon. (4)

terre-plein \tɛʁ.plɛ̃\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Architecture) Surface plate et unie d’un ouvrage de fortification.
    • Le terre-plein d’un rempart, d’un bastion.
    • Le terre-plein d’un cavalier.
  2. Terrain élevé que soutiennent des murailles.
    • Le terre-plein du Pont-Neuf.
    • Des terre-pleins.
  3. (Urbanisme) Refuge légèrement surélevé occupant le milieu de la chaussée, permettant aux piétons d’interrompre leur traversée en toute sécurité.
    • Pendant plus d'une demi-heure, Didier arpenta les terre-pleins du boulevard de Clichy et finit par s'asseoir sur un banc proche de la place Pigalle. — (Bruno Guiblet, L'Ignoble cosmonaute, NiL éditions, 1998, page 106)
    • Son statut d’avenue aurait pu paraître usurpé s’il n’y avait eu sa surprenante, son inutile largeur, et le terre-plein planté d’arbres qui séparait les deux voies de circulation à présent désertes. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 84.)
  4. Étendue artificielle de terre acquise sur la mer par remblaiement.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]