terre cuite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de terre et de cuite.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
terre cuite terres cuites
\tɛʁ kɥit\
Statue égyptienne en terre cuite. (1)

terre cuite \tɛʁ kɥit\ féminin

  1. (Indénombrable) Argile ordinaire ferrugineuse durcie par cuisson et dont on fait des poteries, des statues ou des matériaux de construction.
    • Nous avons fait usage du fourneau ordinaire de fondeurs, avec cette différence que ce fourneau étoit recouvert d'un dôme en terre cuite pour concentrer la chaleur. — (Résultat des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.47)
    • Le hochet est un des plus anciens instruments de musique du monde. On en a retrouvé dans l’Égypte Ancienne notamment (en roseau, en papyrus et en terre-cuite) et en Mésopotamie (en terre-cuite), qui datent de 2000 AJC, ainsi que dans la plupart des sociétés préhistoriques des cinq continents. — (Jos Gansemans, Les instruments de musique du Rwanda: étude ethnomusicologique, n° 127 de Annalen - Koninklijk Museum voor Midden-Afrika, Louvain, 1988, p. 43)
  2. (Par métonymie) (Arts de la céramique) (Dénombrable) Objets de céramique fabriqués à base d’argile ferrugineuse cuite.
    • Ces terres cuites ont des formes et des motifs exceptionnels.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]