terrifiant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir terrifier

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin terrifiant
\tɛ.ʁi.fjɑ̃\

terrifiants
\tɛ.ʁi.fjɑ̃\
Féminin terrifiante
\tɛ.ʁi.fjɑ̃t\
terrifiantes
\tɛ.ʁi.fjɑ̃t\

terrifiant \tɛ.ʁi.fjɑ̃\

  1. Qui provoque une réaction de terreur ; qui engendre la terreur.
    • Les obus sont chargés avec une poudre spéciale appelée lydite, dont les essais ont donné des résultats terrifiants. — (La France Libre, du 29 août 1898, page 2)
    • Ils étaient d'ailleurs excusables, car ils se trouvaient dans les conditions particulièrement terrifiantes à 780 kilomètres au Nord-Ouest de l'Islande […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les réchappés de ce grand naufrage ont des souvenirs terrifiants. — (Alain, Propos sur le bonheur 1928)
    • Certaines nuits, donc, les murs de la villa de M. et Mme Bourdon se mirent à résonner sous les coups terrifiants d'un esprit frappeur si malin que personne ne put le localiser. — (René Cavanhie, Les esprits frappeurs de Vailhauquès, dans Le Québec sceptique, n°24, p.28, décembre 1992)
  2. (Par extension) Qui fait extrêmement peur.
    • Il était le plus terrifiant individu que le jeune homme eût jamais rencontré, et le plus capable de remplir d’une antipathie et d’une épouvante sans bornes une âme du type Smallways. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 173 de l’éd. de 1921)
    • De son côté, Vercingétorix avait campé près de la ville [Gergovie], sur la hauteur, et il avait disposé autour de lui les forces de chaque cité, en ne les séparant que par un léger intervalle. Tous les sommets de cette chaîne que la vue découvrait étaient occupés par ses troupes, en sorte qu’elles offraient un spectacle terrifiant. — (César, La Guerre des Gaules, VII, 36; trad. Constans, 1926)
    • Durant la même nuit, Feempje qui n'avait jamais de cauchemar s'était débattu, en grognant et en poussant des plaintes, contre il n'aurait pu dire quelles terrifiantes figures. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 55)
  3. (Par extension) (Par catachrèse) Qui effraie un peu ; qui est révoltant.
    • Le dogme calviniste de la prédestination, religion terrifiante et qui avait touché si profondément les Écossais, s'était, en ce pays de compromis, atténué. — (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.598)
    • Un appétit terrifiant, une audace terrifiante.
    • C'est terrifiant de voir comme elle s'habille mal.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe terrifier
Participe Présent terrifiant
Passé

terrifiant \tɛ.ʁi.fjɑ̃\

  1. Participe présent de terrifier.

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

<references>