thèque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : -thèque

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Emprunt au grec ancien θήκη, thêkê (« étui, boîte, caisse »). Doublet étymologique de taie.
(Nom 2) Du normand tèque, issu du vieux norrois, tekja → voir take en anglais.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
thèque thèques
\tɛk\

thèque \tɛk\ féminin

  1. (Médecine) (Botanique) (Mycologie) (Zoologie) Enveloppe de composition variable, présente chez de nombreux organismes.
    • Les Dinoflagellés se reproduisent de façon asexuée par division simple, soit avec partage de la cuirasse (quand elle existe), soit avec formation d'une nouvelle thèque par chacune des cellules filles. — (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
thèque thèques
\tɛk\

thèque \tɛk\ féminin

  1. (Sport) Jeu de balle qui se joue avec une batte.
    • Je tombe la veste, allez ! Mais entre ça et une partie de thèque — (Genevoix, Marcheloup, 1934)
    • Ce texte de l’académie de Grenoble explicite les règles du jeu de plusieurs activités sportives pour les élèves de primaire, et propose à propos de la thèque (un ersatz de base-ball) comme possible variante de changer la «nature du référentiel bondissant en fonction de l’âge des enfants.». — (Cédric Mathiot, «Référentiel rebondissant» : l’affaire rebondit sur www.liberation.fr, 26 mai 2015)
  2. Batte de ce jeu.

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]