thrène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : threne

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin threnus, du grec ancien θρῆνος thrếnos, de θρέομαι thréomai (« pousser de grands cris »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
thrène thrènes
\tʁɛn\

thrène \tʁɛn\ masculin

  1. (Antiquité grecque) Chant funèbre chez les Grecs.
    • Walt Whitman à l'occasion de la mort du président Lincoln, écrivit un de ses plus beaux chants. Mais si ce libre chant eût été contraint, si Whitman avait été forcé de l’écrire par ordre et conformément à un canon admis, ce thrène aurait perdu sa vertu, sa beauté; ou plutôt Whitman n’aurait pas pu l’écrire. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • Elle prit immédiatement son rôle de pleureuse et commenta la mémoire du mort de lamentations, de thrènes désespérés. — (Marcel Proust, Le Temps retrouvé, 1927)

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]