thuriféraire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1690) Du latin médiéval thuriferarius, voyez thurifère (« porteur d’encens »), et -aire.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
thuriféraire thuriféraires
\ty.ʁi.fe.ʁɛʁ\

thuriféraire \ty.ʁi.fe.ʁɛʁ\ masculin

  1. (Liturgie) Clerc qui, dans les cérémonies de l’église, a la fonction de porter l’encensoir. Il est accompagné par le naviculaire qui, lui, porte la navette (contenant l'encens).
    • Tapi dans un coin, Durtal s’était retourné, et avait, ainsi que ses voisins, suivi du regard le dos des thuriféraires et des prêtres qui se dirigeaient vers l’entrée. (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
    • Il s'y trouve quatre chantres revêtus du pluvial; deux céroféraires, deux thuriféraires ; le crucifère revêtu de la tunique. (Bulletin diocésain d'histoire et d'archéologie, Quimper : chez Kerangal/Diocèse de Quimper, 1915, p. 252)
  2. (Figuré) (Ironique) Flatteur, flagorneur.
    • Les thuriféraires officiels, s'accordant avec les coryphées du nationalisme, ont composé une pièce à grand spectacle qu'ils représentent quotidiennement et qui peut s'appeler le mélodrame du franc. (Joseph Caillaux, Discours de Montpellier, in Ma doctrine, 1926)
    • Pour ses thuriféraires, la mondialisation est une chance dont chacun peut bénéficier. Pour ses détracteurs, c’est une usine à produire des inégalités. Le problème, c’est que les deux affirmations sont vraies et fausses en même temps… (Gérard Horny, Inégalités : et si l’on envisageait autrement la mondialisation ? sur slate.fr, le 26 juin 2013)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]