ti-pop art

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Début des années 1970) Invention ludique de Raôul Duguay et Pierre Maheu s'inspirant d'une particularité linguistique québécoise consistant à utiliser le préfixe ti- comme diminutif.

Locution nominale [modifier le wikicode]

ti-pop art \ti.pɔp ɑɹt\ masculin singulier

  1. (Québec) (Histoire) (Rare) Transposition québécoise ludique, à petite échelle, du pop art américain.
    • [...] l'ONF lance IXE-13, comme un ovni dans le trop sage paysage cinématographique québécois [...]. Ce sera ma contribution au mouvement ti-pop, lancé par Pierre Maheu et Raôul Duguay. Ce mouvement culturel est ambigu. Si vous êtes invité chez Raôul Luôar Duguay, par exemple, vous découvrez, en haut de l'escalier intérieur de son appartement, votre visage reflété par un miroir encastré dans un siège de toilette accroché au mur devant sa porte. C'est à la fois surréaliste, drôle, grossier et méprisant. C'est aussi l'esprit du ti-popisme qui se cherche. Si le pop art domine aux États-Unis, au Québec nous pratiquerons le ti-pop art, car on dit bien Ti-Jean, Ti-Paul, Ti-Pierre, non? L'idée est de ti-pop-pulariser nos héros folkloriques, du frère André à Maurice Richard. Lors d'une réunion chez moi, Jacques Parizeau éblouit les ti-popistes en élaborant une philosophie ti-popire de notre histoire. Mais le mouvement fera long feu. — (Jacques Godbout, De l'avantage d'être né, Boréal, 2018, « 1972 », p. 130)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]