timbre d’office

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De timbre, la cuvette installée dans une cuisine et d’office, l’annexe d'une cuisine. Le terme est déjà utilisé au XIXe siècle dans un sens primitif :
  • Le timbre d'office. — On nomme ainsi l'appareil installé dans une pièce de service voisine de la salle a manger ; c'est une sorte d’évier en étain destiné au rinçage des cristaux et de l’argenterie qu'on ne descend pas à la cuisine. — (« Hygiène et confortable des habitations, 2e article : L'eau », dans les Nouvelles annales de la construction, Éditions C. Béranger, 1883, p. 187)

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
timbre d’office timbres d’office
\tɛ̃bʁ dɔ.fis\
ou \tɛ̃.bʁə dɔ.fis\
Timbre d’office

timbre d’office \tɛ̃bʁ dɔ.fis\ ou \tɛ̃.bʁə dɔ.fis\ masculin

  1. (Construction) Sorte d'évier carré, plutôt profond.
    • A gauche et à droite, des structures maçonnées en briques cadraient l'espace. Celle de gauche supportait un timbre d'office en pierre et des plaques électriques, assorties d'un réfrigérateur et d'un lave-vaisselle. — (Jean-Christophe Grangé, Le Passager, Editions Albin Michel, 2011)
    • La pièce, équipée d'un timbre d'office, n'était pas sans évoquer à Mary la ferme dans laquelle elle avait grandi en Irlande. — (James Patterson & Michael Ledwidge, Le sang de mon ennemi, traduit de l'américain par Sebastian Danchin, Éditions Archipel/Le Grand livre du mois, 2015)
    • Ne pas remplacer les vasques en marbre par des éviers en acier inoxydable quand il était si tentant et commode de le faire, et que l'on ignorait encore que les timbres d'office en marbre deviendraient si recherchés et précieux ! — (Imma Monsó, La femme pressée, traduit du catalan par Marie Vila Casas, Éditions Robert Laffont, 2013)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]