timbre humide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De timbre et de humide, le timbre humide s'oppose au timbre sec car pour être utilisé il doit être humidifié avec de l'encre.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
timbre humide timbres humides
\tɛ̃bʁ‿ ymid\

timbre humide \tɛ̃bʁ‿ ymid\masculin

  1. (Technique) Tampon généralement en caoutchouc qui une fois encré permet d'imprimer sa marque.
    • Un cachet est un sceau de clôture de petite dimension, plaqué sur une lettre ou une chose quelconque pour l'identifier tout en protégeant le contenu [...] Un timbre humide est une empreinte obtenue sur le support à l'aide d'un produit colorant (encre grasse, minium, cinabre).— (Vocabulaire International de la Diplomatique, Éd.Milagros C, 1997)arcel Orti
  2. (En particulier)(Poste). Tampon qui permet d'affranchir le courrier. En France, il comporte en général le nom de la ville où se trouve le bureau de poste, le jour, l'heure de la prochaine levée ou à la place une étoile signifiant que le courrier à été déposé après la dernière levée du jour.
    • A la réception à New-Haven, un timbre humide a marqué : « New-Haven, Wharf 25/10.80. — (Maurice Maeterlinck, Le massacre des innocents, Éd. Georges Crès et Cie, Paris, 1911)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]