tintement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De tinter avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tintement tintements
\tɛ̃t.mɑ̃\

tintement \tɛ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. Bruit d'une cloche que l'on fait tinter.
    • Aux alentours et dans les lointains invisibles, les tintements joyeux des clochettes argentines et les bourdons graves des sonneaux indiquaient à Mimile que les autres petits bergers, ainsi que les bergères de son âge rapatriaient comme lui vers l’abreuvoir et vers l’étable leurs troupeaux repus. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Prolongement du son d’une cloche, diminuant dans l’air après que le coup a frappé.
    • L'écho de la forêt voisine répétait nos cris, le mugissement des troupeaux, le tintement des clochettes et le claquement du fouet […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  3. (Par extension) Bruit d'un objet métallique.
    • Et c'est Gina qui est au centre de ses penseés, non sa propre mère [...] qui a [...] au poignet gauche des bracelets dont le tintement dans les grandes pièces sonores, dépourvues de meubles, signalent de loin son arrivée, et permettent de s'esquiver à temps. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, 1974)
  4. Son imaginé et répété, évoqué par l'idée du bruit d'une chose métallique.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]