tirer son épingle du jeu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de tirer, épingle et jeu.

Locution verbale [modifier le wikicode]

tirer son épingle du jeu \ti.ʁe sɔ̃.n‿e.pɛ̃.ɡlə dy ʒø\ (se conjugue → voir la conjugaison de tirer)

  1. Se dégager adroitement d’une affaire.
    • Puisque j’ai joué la partie qu’elles jouent, tant pis pour moi si je n’ai pas su tirer mon épingle du jeu. — (Jules Claretie, Les Victimes de Paris, 1864)
    • Lucile découvrit ainsi que je savais lire et écrire ; il fut décidé de me laisser sauter une classe.
      Ce jour-là peut-être, et pour longtemps, naquit en Lucile l’idée que, quoi qu’il arrive, je tirerais mon épingle du jeu.
      — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
    • Mais il y avait du contentement dans l’expression du chauffeur, celle d’avoir mieux tiré son épingle du jeu. En esprit petit, il éprouvait autant de satisfaction à réussir lui-même qu’à voir échouer les autres. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 153)
    • Les travaux parlementaires ont pris fin vendredi pour la pause des Fêtes à l’Assemblée nationale. Plusieurs ont tiré leur épingle du jeu, d’autres ont connu une session plus difficile. — (Rémi Nadeau, « Voici les bulletins de session des élus à l'Assemblée nationale », Le journal de Québec, 12 décembre 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]