tissu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du participe passé de l’ancien français tistre, lui-même issu du latin texere.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tissu tissus
/ti.sy/

tissu /ti.sy/ masculin

  1. Matériau constitué de fils entrelacés.
    • La plupart des vêtements sont fabriqués à partir de tissus.
  2. (Par extension) (Figuré) Enchevêtrement de choses.
    • Ce qu’il dit est un tissu de mensonge.
  3. (Histologie) Ensemble de cellules ayant une structure et des fonctions identiques.
    • Les lésions de la fièvre typhoïde intéressent l'appareil lymphatique, depuis le tissu lymphoïde intestinal (follicules clos et plaques de Peyer) jusqu'aux ganglions mésentériques et à la rate. (Jules Guiard, Les Parasites inoculateurs de maladies, Paris : Flammarion, 1918, p.295)
    • Le corps humain se compose de muscles, d’os, de nerfs, de tissus et de fluides.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus tissu figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : soie.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tissu
/ti.sy/
tissus
/ti.sy/
Féminin tissue
/ti.sy/
tissues
/ti.sy/

tissu masculin

  1. (Figuré) Tissé, entrelacé.
    • De grands lambeaux de brumes tout déloquetés, de véritables haillons tissus d’air et d’eau, balayaient le sol. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Une femme de trente ans a d’irrésistibles attraits pour un jeune homme ; et rien de plus naturel, de plus fortement tissu, de mieux préétabli que les attachements profonds […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Une servante vient balayer tout l’ouvrage.
      Autre toile tissue, autre coup de balai.
      Le pauvre bestion tous les jours déménage.
      (Jean de La Fontaine; La Goutte et l’Araignée)
    • Lorsque la graine est encore tendre & verte dans le péricarpe, cette peau est très-peu adhérente. Cette épiderme est donc caduque. La seconde ou celle qui est immédiatement au-dessous, est une membrane plus fine qui forme plusieurs plis, & qui est tissue par des fibres très-fines, très-délicates & pleines de vaisseaux secrétoires, qui communiquent de la substance des cotylédons à l’extérieur, par les pores de la première peau. (Rozier, Cours d’agriculture, 1783, tome 3, p. 521)
Note[modifier | modifier le wikicode]
  • Il peut être employé comme participe passé : C’est lui qui a tissu cette intrigue.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]