tocsin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De toc et de *sin, seing (→ voir blanc-seing et contreseing), venant du latin signum (« signal ») → voir sino « cloche » en portugais.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
tocsin tocsins
\tɔk.sɛ̃\

tocsin \tɔk.sɛ̃\ masculin

  1. Tintement d’une cloche à coups pressés et redoublés pour donner l’alarme, pour avertir du feu, etc.
    • Le tocsin sonnait aux églises; les bourgeois sortaient armés, et se battaient bravement contre les Savoyards. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Le tocsin sonnait depuis les églises pour appeler à rejoindre l'armée pendant la guerre ou lors de bombardements.
    • (Figuré) En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. (Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées)
  2. (Par extension) Cloche destinée à sonner le tocsin.
    • Le tocsin est bien placé dans cette tour.

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français tocsin.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
tocsin
\'tɒksɪn\
tocsins
\'tɒksɪnz\

tocsin

  1. Tocsin.
    • As she entered the projection theatre the soundtrack reverberated across the sculpture garden, a melancholy tocsin modulated by Talbert’s less and less coherent commentary. (JG Ballard, The Atrocity Exhibition, 1970).

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]