tortue marine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) De tortue et marin.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tortue marine tortues marines
\tɔʁ.ty ma.ʁin\
Une tortue marine (Chelonia mydas).

tortue marine \tɔʁ.ty ma.ʁin\ féminin

  1. (Zoologie) Tortue adaptée à la vie aquatique, avec des membres antérieurs en nageoires, et passant toute sa vie en mer, en dehors de la reproduction.
    • Une autre grande Tortue marine, de trois pieds de long, & deux de large, & une autre petite, lesquelles ont toutes deux leurs nageoires bien entières & fort curieuses. — (Recueil des pièces curieuses apportées des Indes, d’Egypte & d’Ethiopie, qui se trouvent dans le cabinet de Léonard Bernon, sieur de Bernonville, à la Rochelle, Imprimerie de Jacques Le Gentil, Paris, 1670)
    • L’ensemble des espèces de tortues marines étant actuellement menacé, la protection de chaque individu, voire de chaque nid, est une action importante pour leur préservation. — (Jérôme Bourjea, Hendrik Sauvignet, Stéphane Ciccione, Les tortues marines, éditions Quae, 2017, page 96)
    • Une tortue "Caretta Caretta", dite tortue Caouanne, la plus commune des trois espèces de tortues marines vivant en Méditerranée, est venue pondre ses œufs sur une plage de Fréjus, un fait rarissime sur les côtes françaises, a annoncé la commune du Var vendredi. — (Fréjus. Une tortue marine vient pondre au milieu des touristes, ouest-france.fr, 6 août 2016)
    • Les tortues marines portent des balises de géolocalisation, mais ce déchet de 77 mètres de long et de 700 tonnes de poids lège, qui peut à tout moment entrer en collision avec un navire de commerce ou de pêche, et provoquer un naufrage et des pertes humaines, passe sous les radars. — (Jacky Bonnemains, L'« Alta », la véritable histoire du bateau fantôme, dans Charlie Hebdo n° 1440 du 26 février 2020, p. 11)

Notes[modifier le wikicode]

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]