toull-sistr

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Breton[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (1910)[1] Composé de toull (« trou ») et sistr, littéralement « trou à cidre ».

    Nom commun [modifier le wikicode]

    toull-sistr \tulˈʃist(r)\

    1. Grand buveur de cidre[1].
      • Nʼhocʼh eus ket mezh, riboter, beg chopin, sacʼh don, toull-sistr, gourlañchenn frank, lonker brein, krever vil ? — (Youenn Drezen, Karr-kañv an Aotrou Maer, in Youenn Vras hag e leue, Skrid ha skeudenn, 1947, page 40)
        N’avez-vous pas honte, ivrogne, bouche à chopine, sac profond, trou à cidre, gorge large, avaleur pourri, sale goinfre ?

    Références[modifier le wikicode]

    1. a et b Martial Ménard, Devri : Le dictionnaire diachronique du breton, 2018 → consulter cet ouvrage